Une page a été trouvée avec le mot clé sport.

Pariothon à Perreux

vignette article

Dans le cadre du Téléthon, les élèves de l’EPL de Roanne Chervé ont organisé un cross pour récolter des dons. Rencontre avec Guillaume, Grégory et Quentin qui nous racontent leur expérience dans cette organisation.

Vous avez organisé un cross dans le cadre du Pariothon, le téléthon de Perreux. Pourquoi avoir fait ce choix ?
Dans le cadre de notre projet initiatives et communication, on doit réaliser un projet. Nous avons sélectionné le cross de l'établissement qui se fait depuis 4 ans maintenant, avec le Pariothon.
Cette année on a voulu améliorer la communication surtout pour les apprenants et tous les apprentis : c'est un bâtiment à part dans l'établissement, il était un peu délaissé, il n'y avait pas de communication de faite. Et on a essayé d'intégrer d'autres établissements voisins qui viennent participer, qui apprennent ce qu'est le Téléthon, parce que tout le monde ne sait pas forcément ce que c'est.
Comment vous avez fait pour améliorer la communication ?
Cette année on a mis en place un parrainage des coureurs et on a fait une réunion avec tous les délégués de l'établissement pour leur expliquer ce que c'était le Téléthon, à quoi servent les dons. On leur a distribué la fiche parrainage en leur expliquant à quoi elle servait. Elle a plutôt bien marché d'après les retours que j'ai eu. On l'a aussi fait passer aux établissement qu'on invitait. On a essayé d'aller les voir pour avoir une réunion avec les délégués mais ça n'a pas été possible avec les deux, on a seulement eu une réunion avec les profs d'EPS.
On a réussi à inviter 100 personnes cette année : 50 qui ont marché et 50 qui ont couru. Plus les élèves d'ici, en tout 550 personnes ont marché. Il y a aussi eu des clubs de marche qui ont aidé à encadrer la marche de l'établissement
Ça a marché, vous avez eu plus de résultat que les années précédentes ?
Toutes les actions ne sont pas finies, mais ça a plutôt bien marché pour le cross. On n’a pas les résultats finaux, mais c'est bien parti cette année.
Le cross, c'était physique, non ?
Ça dépend, il y avait plusieurs catégories. Il y avait deux tours de 2,3 km. Pour les filles il y avait un seul tour. Et la marche faisait 8,4 km. Elle passait par Perreux cette année, elle ne passait pas que dans l'établissement.
Nous on a fait ça pour courir pour ceux qui ne peuvent pas ou qui ne peuvent plus, pour les soutenir dans la maladie.
Pour vous la communication ça s'est traduit comment ?
Nous on a surtout un rôle de communication avec les établissements, avec les élèves en allant à leur rencontre. Il y a eu aussi une page Facebook de l'établissement où il y a eu beaucoup de publicité de faite.
Est ce que cette action a fait avancer les mentalités sur le handicap dans le lycée ?
Je pense qu'il y a beaucoup de jeunes qui ne savaient pas et qui maintenant savent le but du Téléthon. On a informé beaucoup de gens, surtout les petits. Tous ceux qui sont arrivés récemment sur l'établissement, c'est la première fois qu'ils voyaient le cross. Même les collèges qu'on a invités, les collégiens de 5e, 6e n'étaient pas forcément au courant de ce que c'était. Pendant le déroulement du cross il y a eu un petit reportage sur un enfant qui a perdu la vue en quatre mois, ça les a un peu touché quand même.
Ça s'est passé comment ? Pendant les cours ?
Pendant trois heures, les cours ont été banalisés pour le cross.
Vous courriez ?
Non, on organisait. On aurait bien aimé mais cette année on n’a pas pu.
Il fallait qu'on fasse l'accueil de tous les établissements. Toute notre classe a participé : ils surveillaient les différents groupes invités, ils couraient avec eux, ils restaient avec eux pendant le déroulement du cross pour qu'ils ne se perdent pas. Et il y avait des messages qui étaient passés à la sono.
Ça a créé des nouveaux liens avec ces établissements ?
Ah oui, ils étaient très contents, c'était la première fois qu'ils venaient et ils ont été agréablement surpris et ils nous ont dit que si c'était à refaire, ils seraient ravis de revenir.
Ça vous a donné des envies d'organiser d'autres événements ? Vous avez des projets ?
Pour l'instant non, c'était la première fois qu'on organisait un projet de cette envergure et maintenant qu'on en a fait un, à refaire je serais partant. C'est vrai que ça prend du temps mais une fois les études terminées, ça peut être intéressant à refaire.


Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Facebook du Cross.
Vous pouvez aussi suivre l’actualité des lycéens sur la page de l’établissement.

Témoignage sport
Filtrer :  Émotions  Blog  Citoyenneté  Création  Délégués  EDD  Estime de soi  International  Jeu  La fourmi  MOOC  Musique  Newsletter  Orientation  Photo  Prairies Fleuries  Radio  RESEDA  sport  Stage  Témoignage  Vidéo  Vivre ensemble  Web